Vous pouvez vous réunir avec une autre entreprise existante pour créer une nouvelle entité, ce que l’on nomme une fusion.

Il y a plusieurs manières de développer votre entreprise. Vous pouvez notamment lors de l’acquisitions d’une entreprise pour faire grandir et développer la vôtre, mais aussi vous réunir avec une autre entreprise existante pour créer une nouvelle entité, ce que l’on nomme une fusion.

On distingue trois types de raisons qui peuvent vous pousser à acquérir une nouvelle entreprise ou à fusionner pour vous développer.

1. Les motivations stratégiques:

  • L’extension, qui vous permet de vous étendre de manière géographique, ou en prenant plus d’ampleur sur le marché. Elle vous offre de très vite étendre votre portée, ce qui vous fera potentiellement entrer sur le marché international.
  • La consolidation, qui vous permet d’affirmer votre position sur le marché. Vous allez ainsi pouvoir acquérir de nouveaux clients, ou encore toucher à de nouveaux domaines auxquels vous n’aviez pas forcément accès.
  • Les capacités, qui vous permettent de développer des compétences dans certains domaines de votre entreprise que vous ne possédez pas par vous-même. Vous n’aurez ainsi pas besoin de développer vos capacités directement en interne, mais vous pouvez les acheter.

2. Les motivations financières, que ce doit pour améliorer l’état de votre trésorerie (afin de gagner un peu plus de liberté de mouvement, en réduisant vos dettes par exemple), ou pour réduire votre fiscalité en vous installant dans un pays plus propice.

3. Les motivations managériales: les acquisitions et fusions contribuent à atteindre les ambitions personnelles des dirigeants, notamment par leur large médiatisation. À noter qu’elles agissent généralement par vague, selon un effet de mode.

Ce que vous devez faire avant d’acquérir une nouvelle entreprise

Avant de vous lancer dans le rachat d’une entreprise, ou dans une fusion, faites une analyse poussée de vos finances. En effet, vous ne devez pas prendre ce genre de grande décision sans un bilan financier très détaillé. Vous devez aussi vous assurer que l’entreprise que vous voulez racheter possède une bonne structure, et qu’elle possède bien des brevets qui permettent de protéger la marque.

Enfin, mesurez la cohérence qui existe entre les deux entreprises. Vous devez vous assurer que les deux entreprises peuvent fonctionner ensemble: par exemple, une entreprise industrielle devra conserver l’esprit « start-up » d’une société plus petite de ce type pour une acquisitions.

Le blog

acquisitions

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

revendre-sa-societe-vendre-son-entreprise-par-exit-strategieExécuter sa stratégie
23 mai 2020

Revendre sa société par une « exit strategy »

Revendre sa société est une étape quasiment incontournable pour tout entrepreneur. Il pourra par exemple prévoir de revendre ses parts ou de les céder à un associé. C’est une possibilité qu’il vaut mieux anticiper dès le départ, pour ne pas être pris au dépourvu au moment de vous séparer de votre société. Pensez-y avant même…
innovationExécuter sa stratégie
23 mai 2020

Innovation, recherche et développement

Généralement, l’innovation, en tout cas pour les petites entreprises, peut se résumer aux trois « A » : Autrement : faites les choses d’une manière différente, afin de proposer quelque chose de nouveau aux clients que vous visez. Dell, par exemple, a proposé à ses clients de faire monter leurs ordinateurs de manière personnalisée, contrairement à la…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance