Skip to main content

Comprendre un bilan comptable et sa structure

  • Améliorez votre compréhension du rôle et de l’importance du bilan pour votre entreprise.
  • Évaluez plus précisément la santé financière de votre entreprise grâce à un bilan comptable bien structuré.

Le bilan comptable constitue une photographie à un instant donné d’une entreprise, de ce qu’elle possède et de ce qu’elle doit.

Savoir lire et comprendre un bilan est nécessaire pour évaluer la santé financière et la viabilité d’une société.

Les experts-comptables d’Entreprendre.ch vous aident à mieux appréhender le bilan et à voir comment il est utilisé comme base pour les informations essentielles à la préparation des autres états financiers.

Fondamentaux du bilan

Définition du bilan

Le bilan est un document de synthèse qui présente, à une date donnée, ce que l’entreprise possède (ses actifs) et ce qu’elle doit (ses passifs).

Son essence repose sur l’équation fondamentale de la comptabilité d’entreprise :

  • Actif = Passif + Capitaux Propres

Cet équilibre illustre le principe selon lequel les ressources d’une entreprise sont financées soit par des dettes, soit par les apports des actionnaires (les capitaux propres).

Objectifs du bilan

Dans la comptabilité financière, le bilan joue le rôle d’une boussole, offrant une vue globale de la situation économique de l’entreprise à un moment précis. Il permet d’évaluer rapidement et efficacement sa solidité financière, son potentiel de croissance et sa capacité à faire face à ses obligations à court et long terme.

Le bilan ne se contente pas de résumer les actifs et les passifs d’une entreprise. Il joue aussi un rôle crucial dans l’évaluation de la conformité de l’entreprise aux normes comptables et dans le calcul de ses obligations fiscales, les impôts.

Structure générale d’un bilan comptable

La structure d’un bilan est conçue pour offrir une clarté maximale sur la situation financière d’une entreprise à un moment précis.

Pour cela, le bilan est divisé en deux grandes sections : les actifs d’une part et les passifs et les capitaux propres de l’autre.

1. Les actifs

Les actifs représentent tout ce que l’entreprise possède et qui possède une valeur économique.

Ils sont classés en deux catégories principales pour refléter la facilité avec laquelle chaque actif peut être converti en liquidités :

  • Actifs circulants : ces actifs sont soit des liquidités, soit des ressources que l’on s’attend à convertir en liquidités dans l’année. Ils comprennent les équivalents de trésorerie, les créances clients, les stocks, et d’autres actifs circulants comme les prépaiements.
  • Actifs non courants ou immobilisés : ils représentent les investissements à long terme d’une entreprise qui ne seront pas convertis en liquidités dans le court terme. Cette catégorie inclut les immobilisations corporelles (bâtiments, machines), les immobilisations incorporelles (brevets, marques) et les immobilisations financières (participations dans d’autres entreprises).

Les passifs

Les passifs reflètent les obligations financières de l’entreprise, soit ce qu’elle doit à des tiers. La structure du passif dans le bilan comptable s’organise de la manière suivante :

  • Dettes : elles représentent les obligations financières de l’entreprise envers les fournisseurs, les banques, et divers organismes publics.
  • Capitaux propres : ceux-ci englobent le capital social, les contributions des associés réserves d’apport en capital, les réserves accumulées, les bénéfices ou pertes reportées et le résultat de l’exercice antérieur.

En fin d’exercice, si l’entreprise réalise un bénéfice, celui-ci peut être reporté à l’exercice suivant, mis en réserve ou distribué sous forme de dividendes.

À l’inverse, en cas de déficit, le montant des pertes est reporté sur le bilan de l’année suivante.

Lecture et interprétation d’un bilan

Pour évaluer la santé financière d’une entreprise, les analystes s’appuient souvent sur une série de ratios financiers dérivés du bilan.

Ces indicateurs fournissent des indications précieuses sur la performance et la stabilité financière de l’entreprise.

Analyse des ratios financier à partir du bilan

Le bilan est un outil clé pour extraire des indicateurs financiers essentiels tels que « le fonds de roulement » et « le besoin en fonds de roulement »

Il permet aussi de calculer une diversité d’indicateurs et de ratios financiers cruciaux pour l’évaluation de la santé économique de l’entreprise. Parmi eux, on trouve :

  • Ratio de liquidité courante : il compare les actifs courants aux passifs courants pour évaluer la capacité de l’entreprise à couvrir ses obligations à court terme. Un ratio supérieur à 1 indique une bonne liquidité.
  • Ratio d’endettement : il mesure la proportion de la dette par rapport au total des actifs, donnant une indication sur le niveau de levier financier de l’entreprise.
  • Rendement des capitaux propres : ce ratio met en relation le résultat net avec les capitaux propres, offrant une perspective sur l’efficacité avec laquelle l’entreprise utilise les fonds des actionnaires pour générer des profits.
  • Pertes et bénéfices

Liquidité et solvabilité

La liquidité, qui indique la capacité de l’entreprise à répondre à ses engagements à court terme, et la solvabilité, qui concerne sa capacité à satisfaire ses dettes à long terme, sont deux aspects critiques révélés par le bilan.

  • Liquidité : une entreprise doit maintenir un niveau de liquidité suffisant pour faire face à ses obligations courantes, sans compromettre son fonctionnement quotidien.
  • Solvabilité : une bonne solvabilité assure aux parties prenantes que l’entreprise est capable de rencontrer ses engagements financiers sur le long terme, garantissant ainsi sa pérennité.

Conclusion – Le bilan, un pilier de la finance d’entreprise

Le bilan n’est pas seulement un résumé statique du passé d’une entreprise, c’est une carte dynamique pointant vers son avenir.

Comprendre et savoir interpréter cette carte est crucial pour toute personne cherchant à créer ou à diriger une entreprise positivement vers le succès.

Le blog

bilan,comptable,structure

Crée ton entreprise en Suisse dès
490 CHF HT

Je me lance

Sur le même sujet

coûtFinance et comptabilité d'entreprise
22 mai 2020

Le calcul des coûts de revient

Combien me coûte la production de ce que je vends? Pourquoi est-il important de déterminer mon coût de revient? Comment calculer mon coût de revient quand je vends plusieurs produits? On entend par coût de revient d’un produit ou d’un service le coût total de sa fabrication, à travers essentiellement les ressources financières nécessaires pour…
controle restreint entrepriseFinance et comptabilité d'entreprise
4 juin 2024

Le contrôle restreint en Suisse – Ce qu’il faut savoir

En Suisse, toutes les entreprises sont soumises à une obligation légale de révision de leurs comptes annuels. Cette révision peut prendre la forme d'un contrôle restreint ou d'un audit ordinaire, selon la taille et l'importance économique de l'entreprise. Le contrôle restreint est souvent préféré par les petites et moyennes entreprises (PME) en raison de sa…
comptabilite entreprise suisseFinance et comptabilité d'entreprise
12 avril 2024

Comptabilité d’une entreprise – Tout ce qu’il faut savoir

La comptabilité d'entreprise constitue un pilier essentiel de toute organisation, offrant une vision claire et précise de sa santé financière. En tant que système d'information, elle permet de collecter, d'analyser et d'interpréter les données financières afin de prendre des décisions éclairées.
aides,financière,suisse,entrepriseFinance et comptabilité d'entreprise
22 mai 2020

Quelles sont les aides financières à la création d’entreprise?

Suis-je en mesure de disposer d’une aide financière de l’État ou de la part d’une fondation? Quel type d’aide serait plus adaptée et utile pour moi? Qu’est-ce qu’une aide financière ? On appelle aides financières toutes les aides en espèces ou en nature pouvant être accordées à une entreprise. Elles peuvent revêtir la forme de prêts,…

Crée ton entreprise dès 490 CHF HT

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance
Romain Prieur

Romain est un des trois fondateurs de entreprendre.ch. Il est également expert-comptable diplômé en Suisse et fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève et Lausanne. Romain conseille au quotidien les entrepreneurs et ceux qui souhaitent le devenir. Il est aussi chargé de cours pour la spécialité entrepreneuriat de l’Ecole Crea et au sein de l’organisation des experts-comptables suisses ExpertSuisse.