Skip to main content

Vous pouvez vous réunir avec une autre entreprise existante pour créer une nouvelle entité, ce que l’on nomme une fusion.

Dans cet article découvrez comment vous pouvez développer votre entreprise grâce à la fusion et à l’acquisition d’autres entreprises.
Pour continuer à développer vos connaissances en matière d’entrepreneuriat vous pouvez découvrir nos articles en lien avec l’analyse de l’environnement de l’entreprise ou encore sur les facteurs clés de succès.

Il y a plusieurs manières de développer votre entreprise. Vous pouvez notamment lors de l’acquisitions d’une entreprise pour faire grandir et développer la vôtre, mais aussi vous réunir avec une autre entreprise existante pour créer une nouvelle entité, ce que l’on nomme une fusion.

On distingue trois types de raisons qui peuvent vous pousser à acquérir une nouvelle entreprise ou à fusionner pour vous développer.

Les motivations stratégiques d’une fusion

L’extension du marché

L’extension vous permet de vous étendre de manière géographique, ou en prenant plus d’ampleur sur le marché. Elle vous offre d’étendre votre portée, rapidement. Ce qui vous fera potentiellement entrer sur le marché international. Bien entendu, faites une analyse du marché sur la localisation en question.

La consolidation du marché

La consolidation vous permet d’affirmer votre position sur le marché. Vous allez ainsi pouvoir acquérir de nouveaux clients, ou encore toucher à de nouveaux domaines auxquels vous n’aviez pas forcément accès. Le rachat de concurrent, par exemple, est une solution. Bien entendu le prix de la négociation risque d’être élevé. Votre concurrent connaît le marché et sait le potentiel que cela vous offrirait.

Les capacités sur un marché

Les capacités vous permettent de développer des compétences dans certains domaines de votre entreprise que vous ne possédez pas par vous-même. Vous n’aurez ainsi pas besoin de développer vos capacités directement en interne, mais vous pouvez les acheter. C’est l’acquisition d’un savoir-faire que détient l’entreprise avec laquelle vous souhaitez fusionner.
Cette entreprise détient également une réputation dans un domaine d’activité qui vous est pour l’instant inconnu.

Les motivations financières d’une fusion

que ce doit pour améliorer l’état de votre trésorerie (afin de gagner un peu plus de liberté de mouvement, en réduisant vos dettes par exemple), ou pour réduire votre fiscalité en vous installant dans un pays plus propice.

Les entreprises avec un capital conséquent peuvent acheter de jeunes entreprises au fort potentiel. Il s’agit de la possibilité d’élargir la cible pour la grande entreprise et la petite entreprise de bénéficier des mêmes avantages.

Si votre croissance diminue, le rachat d’un concurrent peut être une solution. Vous pouvez aussi racheter vos fournisseurs afin de réduire vos coûts. Cela vous permettra une marge de manœuvre supplémentaire pour la fixation de vos prix.

 

Les motivations managériales d’une fusion

les fusions et les acquisitions contribuent à atteindre les ambitions personnelles des dirigeants, notamment par leur large médiatisation. À noter qu’elles agissent généralement par vague, selon un effet de mode.

Ce que vous devez faire avant l’acquisition d’une nouvelle entreprise

Avant de vous lancer dans le rachat d’une entreprise, ou dans une fusion, faites une analyse poussée de vos finances. En effet, vous ne devez pas prendre ce genre de grande décision sans un bilan financier très détaillé. Vous devez aussi vous assurer que l’entreprise que vous voulez racheter possède une bonne structure, et qu’elle possède bien des brevets qui permettent de protéger la marque.

Le mieux est de vous entourer de spécialistes dans ce type de processus. Ils pourront vous conseiller sur les différents aspects auxquels être attentif.

Enfin, mesurez la cohérence qui existe entre les deux entreprises. Vous devez vous assurer que les deux entreprises peuvent fonctionner ensemble: par exemple, une entreprise industrielle devra conserver l’esprit « start-up » d’une société plus petite de ce type pour une acquisitions.

Ce que vous devez faire après la fusion d’une entreprise

les collaborateurs de la fusion

Pour les collaborateurs de l’entreprise fusionnée, il s’agit d’un changement conséquent. La vision positive ou négative qu’ils peuvent avoir sur cette action dépend de votre communication. Si vous devez revoir certains cahiers des charges, consultez notre article sur le sujet.
Il est essentiel que vous communiquiez les changements le plus rapidement et le plus clairement possible. Veillez à ce que les équipes de l’entreprise fusionnée puissent s’intégrer naturellement aux autres équipes. Un évènement pour introduire tout le monde ou tout autre type de démarche favorisant l’intégration sont importants.

la communication aux clients de la fusion

En plus, des collaborateurs la fusion peut impacter les clients des deux entreprises. Revoyez votre communication et montrez aux clients tous les avantages de la fusion. Une campagne qui offrirait une réduction ou d’autres actions visant à fidéliser votre clientèle permettront aux clients de tester le nouveau service sous la nouvelle entité.

Conclusion

La fusion et l’acquisition d’entreprise est un grand changement pour tous les acteurs impliqués dans le processus. D’un point de vue humain aussi il s’agit de nouvelles perspectives. Veillez aussi à ce que sur ce point la fusion ait un impact positif.

Le blog

fusion,acquisition,marché,consolidation,extension

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

business plan et prévisionnel financierStratégie d’entreprise et innovation
23 mai 2020

Chapitre du business plan : le prévisionnel financier

Il doit donc être placé vers la fin de votre business plan, car il vous permet d’avoir une vue d’ensemble de votre plan financier, et de montrer à vos lecteurs que celui-ci est réalisable. Il vous permettra de convaincre pour passer à la création d'entreprise. C’est une partie très importante, car c’est la plupart du…
revendre société vendre entreprise exit strategyStratégie d’entreprise et innovation
27 février 2024

Revendre sa société par une « exit strategy »

Revendre sa société fait partie des étapes de la vie en tant qu’entrepreneur. Même si ce n’est pas quelque chose que vous envisagez pour le moment, il faut toujours prendre en compte que tout peut arriver. Une « Exit strategy » est une possibilité qu’il vaut mieux anticiper et planifier dès le départ, pour ne…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance
Romain Prieur

Romain est un des trois fondateurs de entreprendre.ch. Il est également expert-comptable diplômé en Suisse et fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève et Lausanne. Romain conseille au quotidien les entrepreneurs et ceux qui souhaitent le devenir. Il est aussi chargé de cours pour la spécialité entrepreneuriat de l’Ecole Crea et au sein de l’organisation des experts-comptables suisses ExpertSuisse.