Le budget de trésorerie

  • Combien dépense-t-on avant le démarrage de son activité?
  • Combien faut-il investir?
  • Dans quoi faut-il investir lors des premiers mois de son activité?
  • Dispose-t-on d’assez de fonds en banque pour payer ses charges à la fin de chaque mois?

Le budget de trésorerie: de quoi s’agit-il?

Il est important de garder un œil sur l’utilisation de son capital. C’est en ce sens que le budget de trésorerie est utile. Il s’agit d’un tableau sur lequel sont inscrits les entrées et les sorties d’argent. Grâce à lui, on peut évaluer les besoins financiers de l’entreprise. Des informations essentielles, telles que les activités d’exploitation, de financement et d’investissement, y sont recensées. Ce tableau prend en compte au moins les 12 derniers mois.

Une entreprise représente beaucoup de démarches administratives. Il devient vite difficile de suivre son évolution. Grâce au budget de trésorerie, vous allez pouvoir gérer votre entreprise. Notons que la majorité des jeunes sociétés qui déclarent faillite, se retrouvent dans cette situation à cause d’un manque de fonds. En tant que jeune entreprise (ou non), ce genre de budget vous permet d’anticiper des problèmes financiers.

Pourquoi utiliser un budget de trésorerie ?

Les points suivants démontrent clairement l’importance de ce budget. Il vous :

  • Aide à identifier, analyser et simuler vos rentrées et sorties d’argent
  • Permet de prévoir vos besoins en trésorerie sur les prochains mois
  • Aide à suivre vos principaux indicateurs (marge brute, solde de trésorerie cumulé)
  • Permet d’identifier les risques financiers auxquels vous pouvez être confronté, et de prendre des décisions concernant les finances de votre entreprise
  • Offre un tableau de bord (outil de gestion) et un outil de simulation (prévisionnel financier)

Quelques caractéristiques du tableau de bord

Parmi les indicateurs clé importants, on peut citer la marge brute, le solde de trésorerie, ou encore le surplus/déficit de trésorerie. Tous ces indicateurs sont présentés sur le tableau de bord. En outre, on y trouve le bénéfice, qui est indiqué sur des tableaux annexes tels que le plan de financement, ou le compte de pertes et de profits.

Le tableau de bord permet de contrôler efficacement des valeurs phares. Vous pouvez suivre et analyser les charges, l’évolution des revenus, les investissements et les financements. Ainsi, contrôler le solde de trésorerie s’avère bien plus aisé grâce au tableau de bord. Comme nous l’avons précisé plus haut, vous allez pouvoir anticiper plusieurs transactions financières.

L’outil de simulation

Afin de prendre les bonnes décisions, une des meilleures choses à faire est de simuler la situation financière. Face à une situation assez complexe, il est possible d’indiquer les valeurs financières relatives à une décision future. On peut ainsi connaître son impact sur la trésorerie. Investir n’est pas une action négligeable, surtout si une grosse somme est en jeu. Le solde de trésorerie permet de calculer la somme nécessaire au financement. Si celle-ci n’est pas en votre possession, un crédit d’investissement adapté est envisageable.

S’intéresser aux bonnes données, au bon moment

Comment avoir sous la main des indicateurs robustes ? Il faut pour cela inclure tous les mouvements financiers relatifs aux activités d’exploitation, de même que les mouvements liés au financement à long terme. Ces derniers se composent de l’amortissement de la dette hypothécaire et des intérêts de la dette. Lorsque vous investissez, il faut également inclure les mouvements relatifs, qui incluent l’amortissement et les intérêts à court ou long terme. Les modèles disponibles vont vous permettre d’identifier les catégories nécessaires.

Les valeurs doivent être ventilées dans le mois où elles ont réellement lieu, ce qui garantira une bonne représentation des revenus réels de l’entreprise. Pour cela, il ne faut pas indiquer la somme issue d’une vente à la signature du contrat, mais plutôt en indiquant chaque entrée d’argent le mois où les fonds sont reçus. En optant pour cette méthode à chaque vente, le résultat sera similaire à un solde de compte en banque.

Mise à jour du tableau de trésorerie

Si vous souhaitez que votre tableau reste utilisable, veillez à ce que votre budget de trésorerie soit mis à jour au moins une fois par semaine.

A RETENIR

  1. « Cash is king » : l’argent est roi ou comme on dit également « Money talks, bullshit walks »
  2. Pour éviter la faillite, il faut toujours être en mesure de payer ses factures.
  3. Mettre à jour le budget de trésorerie au moins une fois par semaine.
  4. Le budget de trésorerie sert à planifier et permet une meilleure gestion.

Le blog

budget

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

capital-risqueMaîtriser ses finances
22 mai 2020

Business Angel et capital-risque

Lorsque vous lancez votre société, vous avez besoin d’avoir un fond de départ, une trésorerie. Et pour obtenir ces fonds, vous allez pouvoir vous diriger vers des investisseurs extérieurs. Vous pouvez par exemple vous tourner vers des ventures capitalistes (autrement appelées sociétés de capital-risque), qui sont des sociétés qui vont investir dans la vôtre, temporairement,…
financement,entrepriseMaîtriser ses finances
22 mai 2020

Le financement de l’entreprise (cautionnement, crédits bancaires, leasing)

Recherchez des aides financières est toujours une étape importante dans le développement d'une entreprise. Si votre besoin en fonds de roulement augmente, vous devrez le couvrir via des financements. Voici les principales questions que les entrepreneurs se posent : Puis-je bénéficier un moyen de financement auprès de la banque, et quelles en sont les conditions…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance
Cyril

About Cyril

Pendant ses études de sociologie à l’Université de Genève, Cyril rejoint un ami d’enfance qui avait démarré un site de e-commerce. La startup va rapidement croître pour être revendue en 2010 avec 25 collaborateur·rices. Il va ensuite co-fonder plusieurs marketplaces très verticalisées en Suisse romande avant de lancer une plateforme généraliste www.devis.ch en 2014. Durant cette période, Cyril constate qu’il faut aider les TPE/PME à se digitaliser et monte une agence web qui propose des sites internet en SaaS avec une approche métier. Après avoir vendu et monté plus de 650 sites dans les cantons de Genève et Vaud, Cyril décide de changer de vie et de mettre ses expériences au services des autres.