Compte de consignation d'une entreprise - En résumé

  • Compte bancaire temporaire pour consigner le capital de l’entreprise en création
  • Le capital déposé sur ce compte dès la publication officielle de la société au Registre du Commerce
  • Le choix de la banque est crucial : choisissez une banque adaptée à votre activité

Vous souhaitez créer une SARL ou une SA en Suisse et on vous demande d’ouvrir un compte de consignation du capital.

Le compte de consignation occupe une place stratégique dans la création d’une personne morale en Suisse.

Les experts d’entreprendre.ch vous explique tout sur ce type de compte bancaire.

Le compte de consignation

Définition du compte de consignation

Le compte de consignation est un compte bancaire temporaire ou les entrepreneurs déposent le capital de leur entreprise. Ce compte va être bloqué jusqu’à l’achèvement de la procédure de création.

Le capital est libéré quand l’inscription de la société au Registre du Commerce est validée. La banque va ensuite transférer le capital du compte de consignation vers le compte courant de l’entreprise, moyennant quelques frais bancaires

Pourquoi le compte de consignation est si important ?

Ce compte joue un rôle capital dans la création de l’entreprise car il permet d’assurer le notaire (et le Registre du Commerce) que le capital de fondation de la société existe bel et bien au moment de la création.

L’ouverture d’un compte de consignation est une étape clef pour toutes les personnes qui souhaitent ouvrir une société en Suisse. Sans compte de consignation, impossible de créer une SARL ou une SA.

En savoir plus : Questions et réponses sur la création d’entreprise avec Entreprendre.ch

Comment ouvrir un compte de consignation ?

L’ouverture d’un compte de consignation du capital en Suisse nécessite une démarche structurée et réfléchie.

Voici les éléments nécessaires à la création d’un compte de consignation :

Choisir la banque adaptée à votre entreprise

L’initiation du processus d’ouverture d’un compte de consignation commence par la sélection d’une banque.

C’est une étape où chaque entrepreneur doit prendre le temps de définir à ses besoins et ses exigences. Le but : choisir une banque qui correspond aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Il est aussi recommandé de vérifier les conditions spécifiques de chaque institution financière avant de procéder à l’ouverture du compte de consignation de capital. En effet, les frais liés à l’ouverture d’un compte varient d’une banque à l’autre.

Formulaire d’ouverture de compte

Après avoir trouvé la banque qui correspond à vos besoins, il est temps de passer à la création du compte de consignation.

Pour cela, vous devrez compléter un formulaire de demande d’ouverture de compte de consignation de capital.

Ce document requiert des informations détaillées sur la société, notamment :

  • le nom de la société qui sera créée ;
  • l’adresse du siège social ;
  • le capital social ;
  • la répartition du capital entre les différents actionnaires ;
  • les coordonnées des personnes effectuant le dépôt du capital ;
  • le nom et l’adresse du notaire.

Ouverture du compte et versement du capital

À partir du moment où la demande d’ouverture du compte est validée, la banque va ouvrir le compte de consignation.

Une fois le compte de consignation ouvert, vous recevrez un IBAN afin d’effectuer le virement du capital de l’entreprise.

Attestation de paiement du capital

L’attestation de versement du capital est un élément crucial à fournir au notaire.

Cette attestation de consignation est utilisée pour la rédaction des documents nécessaires à la création de votre entreprise. Elle est fournie par la banque en original après le virement du capital sur le compte de consignation.

Une copie de cette attestation est également nécessaire au Registre du Commerce pour finaliser le processus d’inscription de votre entreprise.

La libération du capital et la fermeture du compte de consignation

L’utilité du compte de consigne prend fin à la libération du capital de l’entreprise.

Cette libération est effective à partir du moment où la société est officiellement inscrite au Registre du Commerce.

Après la présentation d’un extrait du Registre du Commerce à votre banque, les fonds présents sur le compte de consignation sont transférés sur le compte courant de l’entreprise. Le compte de consignation est fermé et son IBAN n’est plus utilisable.

Conclusion

Chaque étape de la création du compte de consignation, depuis le choix de la banque jusqu’à l’inscription au Registre du commerce, est cruciale pour garantir la mise en place fluide de votre entreprise.

Une connaissance de ce processus vous permettra de facilement créer votre entreprise en Suisse.

Le blog
compte,consignation,capital

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

sarl vs sa suisse quelles differenceConnaître son cadre légal
21 février 2024

SARL ou SA : Quelle est la meilleure option pour votre entreprise ?

Le choix de la structure juridique est une étape cruciale dans la vie d'une entreprise. Il détermine non seulement sa gouvernance et son mode de fonctionnement, mais il peut également avoir un impact significatif sur sa réussite à long terme. Les Sociétés à Responsabilité Limitée (SARL) et les Société Anonyme (SA) sont deux formes juridiques…
domicilier entreprise suisse cantonConnaître son cadre légal
23 novembre 2023

Domicilier son entreprise en Suisse ? Quel canton choisir ?

La Suisse attire chaque année de nombreux dirigeants d'entreprises. Si vous souhaitez ouvrir une entreprise en Suisse, vous devez réfléchir à où domicilier le siège de celle-ci. Du choix de ce canton de domicile dépendront de nombreux éléments tels que la fiscalité ou le salaire minimum que vous devrez proposer à vos collaborateurs. Les experts…
creer-societe-holding-suisseConnaître son cadre légal
22 novembre 2023

Création d’une société holding en Suisse : informations et conseils

La création d'une société holding en Suisse représente une démarche judicieuse pour les entrepreneurs cherchant à optimiser leur fiscalité et la gestion de leurs actifs. La holding attire de nombreux entrepreneurs, car bien qu'elle ne fasse pas d’activités commerciales, elle revêt une importance cruciale dans l'organisation financière des groupes d'entreprises. Découvrons ensemble le fonctionnement, les…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance
Romain Prieur

About Romain Prieur

Romain est un des trois fondateurs de entreprendre.ch. Il est également expert-comptable diplômé en Suisse et fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève et Lausanne. Romain conseille au quotidien les entrepreneurs et ceux qui souhaitent le devenir. Il est aussi chargé de cours pour la spécialité entrepreneuriat de l’Ecole Crea et au sein de l’organisation des experts-comptables suisses ExpertSuisse.