Skip to main content

Conseils et règles à suivre pour créer une facture professionnelle et conforme pour votre entreprise.

  • Appréhender la facturation sous un nouvel angle.
  • Améliorer votre comptabilité avec un meilleur suivi des encaissements.
  • Faciliter votre quotidien grâce aux différents outils de facturation à votre disposition.

Dans le paysage entrepreneurial suisse, la facturation ne représente pas uniquement un processus administratif ordinaire, elle constitue un pilier essentiel de la gestion financière et commerciale de toute entreprise.

L’efficacité dans la gestion des factures est essentielle pour la stabilité financière d’une entreprise. Ce processus, souvent considéré comme fastidieux, englobe bien plus que la simple émission de documents. C’est une exigence légale, mais également une marque de professionnalisme et de crédibilité auprès des clients et partenaires.

La Suisse, avec son économie prospère et sa réglementation stricte, impose des normes spécifiques en matière de facturation. Elles encadrent de manière détaillée les informations obligatoires à figurer sur chaque facture, ainsi que les formats et modèles de factures autorisés.

Dans ce contexte, l’équipe d’entreprendre.ch se propose de vous guider à travers les différentes facettes de la facturation en Suisse en passant par les erreurs courantes à éviter et les bonnes pratiques à adopter pour une gestion efficace et sécurisée de vos factures.

Rédiger une facture conforme

Comprendre les exigences légales de la facturation en Suisse

La précision dans la facturation est un élément non-négociable en Suisse, caractérisé par ses normes rigoureuses et son approche méthodique des affaires.

Pour les entrepreneurs qui créent leur entreprise en Suisse, se conformer aux exigences légales de facturation est essentiel pour la conformité réglementaire mais aussi pour l’efficacité de la gestion financière.

Les informations clefs sur une facture

Les informations suivante sont considérées comme très importante lors de la génération de facture. Ces éléments garantissent que toutes les factures sont complètes, traçables et prêtes pour un examen fiscal éventuel.

Voici les informations indispensables à inclure sur chaque facture :

  • Nom et adresse de l’émetteur : les factures doivent clairement identifier le nom de l’entreprise ou l’indépendant qui émet la facture.
  • Nom et adresse du destinataire
  • Numéro de la facture : chaque facture doit porter un numéro unique pour faciliter le suivi et la gestion.
  • Date d’émission
  • Description des biens ou services fournis : les factures doivent détailler les produits ou services vendus, avec une description suffisante pour que le destinataire et les autorités fiscales puissent comprendre la nature de la transaction.
  • Modalités de paiement : veuillez communiquer à votre client les différentes options de paiement disponibles ainsi que les délais de paiement convenus. Si des pénalités sont applicables en cas de retard de paiement, assurez-vous de les mentionner.
  • Montant total dû : le montant total, incluant la TVA lorsque applicable, doit être évident.
  • Détails relatifs à la TVA : si l’émetteur est assujetti à la TVA, la facture doit indiquer le taux de TVA appliqué et le montant total de la TVA. Le numéro d’identification à la TVA de l’émetteur doit également figurer sur la facture.
  • Coordonnées et mode de paiement : l’indication de coordonnées et de moyens de paiement avec un bulletin de versement, ou avec les coordonnées bancaires permettant au client de vous régler facilement.

La TVA et les factures

La gestion de la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) est un aspect fondamental de la facturation en Suisse.

Voici les points clé à comprendre pour gérer correctement la TVA sur vos factures :

  • Taux de TVA : en Suisse, plusieurs taux de TVA peuvent s’appliquer en fonction du type de biens ou services fournis. Il est crucial de déterminer le taux correct à appliquer : standard (8.1%), réduit (2.6%) ou spécial pour l’hébergement (3.8%).
  • Numéro de TVA : les entreprises assujetties à la TVA doivent inclure leur numéro de TVA sur les factures, ce qui atteste de leur enregistrement auprès de l’Administration fédérale des contributions (AFC).
  • Exigences de déclaration : les montants de TVA collectés doivent être déclarés et versés à l’administration fiscale selon les périodicités déterminées (mensuelle, trimestrielle ou annuelle).

Conseils pratiques pour une facturation efficace

La création d’une facture qui respecte à la fois les attentes de vos clients et les exigences réglementaires suisses s’apprennent et se perfectionnent avec le temps.

Conseils pour la rédaction d’une facture

La première étape vers une facturation efficace commence par :

  • Le choix d’un format et d’un modèle adéquats, optez pour un modèle de facture simple et clair, qui permet de présenter toutes les informations requises sans surcharger le document.
  • Personnalisez votre facture avec le logo de votre entreprise cela aide vos clients à reconnaître immédiatement votre entreprise.
  • Moderniser votre système, privilégiez un format de facture électronique (PDF), automatisez les factures récurrentes, le suivi des encaissements, et la mise à jour régulière des informations clients.

Utilisation de logiciels de facturation

Que ce soit pour les grandes entreprises, les PME ou encore les indépendants, l’utilisation d’un logiciel de facturation peut grandement simplifier les choses.

Voici quelques options recommandées :

  • Bexio : il est très populaire parmi les petites entreprises et les indépendants en Suisse, Bexio offre une solution tout-en-un pour la gestion des clients, des factures, et de la comptabilité.
  • SumUp : il est adapté aux petites entreprises et aux travailleurs indépendants. En utilisant SumUp Factures, vous bénéficiez d’une assistance à chaque étape de la création de vos factures.
  • Zervant : c’est une application de facturation gratuite spécialement conçue pour les petites entreprises. Zervant propose des options comme la création de devis, création de factures sur la base des devis, la production de rapports financiers … etc.

Erreurs courantes à éviter dans la facturation

Omissions Fréquentes

Assurez-vous que votre facture contient toutes les informations obligatoires énumérées précédemment. Ces oublies peuvent entraîner des incompréhensions et même des erreurs de paiement.

Les omissions courantes incluent l’oubli du numéro de TVA, la non-spécification des taux de TVA applicables, ou le manque de détails concernant les biens/services fournis.

Mauvaise gestion des paiements

Il arrive souvent que les paiements ne soient pas correctement suivis soit par manque d’organisation soit par manque de précision des conditions au client. Ne pas oublier d’indiquer clairement les conditions de paiement sur vos factures (exemple : paiement dans les 20 jours après la réception), est importante pour pousser le client à vous payer rapidement.

Rappels : N’hésitez pas à envoyer des rappels polis, mais fermes pour les paiements en retard.

Conclusion : L’importance de créer des factures conformes et professionnelles

La gestion des factures d’entreprise est un aspect critique de votre succès financier. En suivant les meilleures pratiques et en maintenant un suivi rigoureux, vous pouvez garantir une gestion financière saine pour votre entreprise.

N’oubliez pas de réagir de manière appropriée en cas de non-paiement pour minimiser les risques associés aux transactions commerciales.

Avec l’aide d’entreprendre.ch, vous pouvez obtenir plus de conseil pour une approche professionnelle et une communication efficace avec vos clients.

Le blog

creer,factures,facturation,suisse

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance
Romain Prieur

Romain est un des trois fondateurs de entreprendre.ch. Il est également expert-comptable diplômé en Suisse et fondateur de la Fiduciaire Karpeo à Genève et Lausanne. Romain conseille au quotidien les entrepreneurs et ceux qui souhaitent le devenir. Il est aussi chargé de cours pour la spécialité entrepreneuriat de l’Ecole Crea et au sein de l’organisation des experts-comptables suisses ExpertSuisse.