Comment ouvrir son restaurant ? Découvrez les étapes nécessaires à la création d'un établissement public.

Exploiter son restaurant en Suisse

Pour pouvoir exploiter un restaurant, il existe un certain nombre d’étapes à respecter. Dans cet article, vous trouverez l’essentiel à connaître pour ouvrir son restaurant.
La loi sur la restauration, le débit de boissons, l’hébergement et le divertissement (LRDBHD), appliquée à Genève, n’aura plus de secrets pour vous !

Quelle forme juridique choisir pour un restaurant

Pour ouvrir un restaurant, le mieux est de choisir une société de capitaux. C’est-à-dire une Sàrl ou une SA, dont le risque se limite au capital de l’entreprise. Rendez-vous sur notre article relatif aux différentes formes juridiques pour connaître tous les aspects de ce type de sociétés.

Choisir une Raison individuelle est un peu risqué. Vous allez avoir un certain nombre de fournisseurs et un lieu d’exploitation. En cas de problèmes avec ces derniers, c’est l’entrepreneur qui supporte le risque.

Exploiter un restaurant

Pour exploiter un restaurant, vous devez avoir le diplôme de cafetier et une autorisation d’exploiter.

Le diplôme de cafetier

La patente ou le diplôme de cafetier est un diplôme cantonal. L’examen est organisé deux fois par an par le Service de police du commerce et de lutte contre le travail au noir (PCTN). Cet examen est basé sur deux lois fédérales celle sur l’alcool et l’autre concerne les denrées alimentaires et les objets usuels. Certains cantons complètent ces textes par une loi cantonale. La LRDBHD est relative au canton de Genève par exemple.
Pour préparer cet examen, il existe plusieurs organismes qui proposent des cours. Vous pouvez toutefois le passer sans suivre de cours.

La LRDBHD c’est quoi ?

À Genève, la Loi sur la restauration, le débit de boissons, l’hébergement et le divertissement correspond aux normes à respecter pour l’exploitation d’un établissement public.
À son article 1, on retrouve les buts et le champ d’application de la loi. Elle pose, par exemple, les horaires d’exploitation autorisés selon le type d’établissement. Elle liste également les conditions que doivent réunir l’exploitant pour exploiter.

Faites attention, l’article 19 indique qu’il est interdit d’utiliser un prête-nom pour exploiter un établissement.

L’installation d’une terrasse

Si vous souhaitez installer une terrasse, vous devrez demander à la commune auprès de laquelle vous exploitez l’établissement. Soyez vigilant, une autorisation cantonale est également nécessaire, selon le canton, si vous souhaitez installer un chauffage pour la terrasse. Vous trouverez tout le cadre légal sur le site de l’état en question.

À quoi faire attention dans la restauration

Sauf si vous êtes un cuisinier expérimenté, il y a des détails auxquels faire attention dans la restauration. La première chose est le respect des normes d’hygiène dans les cuisines. Veillez à respecter la chaîne du froid pour les denrées alimentaires concernées, la traçabilité des produits, ainsi que les dates limites de consommation.

Si vous souhaitez vous lancer dans la restauration, surtout la restauration rapide, soyez attentif à l’utilisation des différents ingrédients. Lorsque vous définissez le prix du produit, vous allez prendre en compte : les frais fixes ainsi que les ingrédients utilisés dans la recette. D’où l’importance de respecter les quantités pour éviter des pertes à terme.

Conclusion

Entre les normes à respecter et les aspects relatifs à l’activité, il faut être informé pour ne pas se retrouver hors du cadre légal.

Si vous souhaitez ouvrir un restaurant, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous accompagnerons dans les démarches pour l’enregistrement auprès du Registre du Commerce.

Le blog

entreprise,commerce,restaurant,établissement public

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

contrat de travailGérer l'humain
27 mai 2021

Le contrat de travail, le cahier des charges et le règlement du personnel

Qu’est-ce que le contrat de travail ? Commençons par une petite présentation. Il s’agit d’un contrat avec lequel l’employé embauché s’engage à vous servir, pour une durée déterminée ou non. Ce contrat de travail prévoit une rémunération, selon l’article 319 CO. Dans ce contrat se trouvent les droits et les obligations de l’employé, mais aussi…
recrutementGérer l'humain
22 mai 2020

Processus de recrutement

Voici quelles sont ces étapes pour le recrutement : Ressentez et identifiez correctement le besoin de trouver un collaborateur. Ensuite, essayez de déterminer au mieux ce besoin, afin de le pouvoir le combler le plus efficacement possible. Pensez à bien cerner le poste que vous offrez, et à établir tous les critères de ce dernier.…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance